Ce que vous ne saviez pas sur… le baiser

Ce que vous ne saviez pas sur… le baiser
Le baiser, dit-on, est la plus saine des gourmandises. Vous pouvez en abuser sans prendre un gramme. Alors, n’hésitez pas ! Soyez friands de cette douceur, et découvrez avec nous ce que vous ne saviez pas encore sur cette merveille qui rend accros quelques-uns.

Le baiser, impudique en Asie
Pendant des années, en Asie, s’embrasser en public a été considéré comme impudique et inapproprié, tout comme avoir des relations sexuelles devant autrui. Mais grâce à l’âge d’or d’Hollywood, à travers lequel ce genre de scène a été exposé dans des films de renom, leur mentalité a beaucoup évolué.

L’origine du baiser
Beaucoup émettent des suppositions sur l’origine du baiser. Les histoires sont de plus en plus étranges et farfelues. La plus insolite raconte que le baiser est né d’un échange buccal entre deux reptiles. L’histoire raconte que le baiser naquit lorsque le premier reptile mâle lécha le premier reptile femelle, lui faisant comprendre, de façon subtile et flatteuse, qu’elle a été aussi délicieuse et succulente que le dernier petit animal qu’il avait mangé, la veille.

L’espérance de vie
Des études ont été faites aux quatre coins du monde. Les uns sont convaincus que le baiser augmente l’espérance de vie, tandis que les autres démontrent le contraire. Selon le département de psychologie du Western State au Colorado, il est préférable de ne pas en abuser. Par contre, une autre étude américaine affirme qu’un baiser stimule la sécrétion d’ocytocine, une hormone qui aide à la régularisation de la tension artérielle.

Un délit pour un baiser
Le 16 novembre 2013, une femme a été arrêtée pour avoir volé un baiser à un policier. Lors d’une manifestation contre la future ligne de train, Lyon-Turin, une jeune femme a essayé de voler un baiser à un policier. Le syndicat de police a porté plainte pour agression sexuelle et insulte à un agent public.